• Les soussignés :

    – Monsieur M’BOMO IBARA Patrick,

    – Monsieur KAMANGO MESSIHA Silaha,

    – Madame M’BOMO IBARA née HELLRIEGEL Bianca,

    Ont établi, ainsi qu’il suit,  les statuts d’une association  qu’ils se proposent de fonder.

     

     

    ARTICLE PREMIER. – FORME.

    Il est formé, entre les  soussignés et les personnes  physiques ou morales qui  adhéreront aux présents  statuts dans les conditions  ci-après fixées, une  association régie par la loi  du 1er juillet 1901 et le  décret du 16 août 1901.

     

     

    ARTICLE 2. – OBJET.

    L’association a pour objet de  développer et de promouvoir l’ accès aux ressources des  nouvelles technologies ainsi  que, de toutes technologies  participant de prés ou de  loin au développement du bien  être humain.

    Le but étant de participer  tant soit peu à la réduction  des écarts technologiques  entre les individus et de  vulgariser l’accès à ces  techniques à un grand publics  encore largement défavorisé  faute de moyens.

    Ces aides peuvent être en  direction :

    – d’un foyer,

    – d’un collectif,

    – d’un établissement socio-  culturel ou de tout autre  organisme se trouvant dans l’ incapacité d’accéder aux  dites technologies.

    Dans le même élan, l’ association pourra selon  certain critères et dans des  cas bien précis, aider ou  octroyer une bourse d’ excellence pour des études  technologiques d’intérêt  général.

     

    L’action de ces projets  soumis et validés en conseil  d’administration ou en  assemblée générale ordinaire  peuvent s’exercer en national  ou à l’international.

    Ses moyens d’action sont  précisés par le règlement  intérieur ci-après prévu.

     

    ARTICLE 3. – DÉNOMINATION.

    La dénomination de l’ association est : Association pour la Réduction de la Fracture Technologique. En sigle A.R.F. Tec

    Son Slogan est.: «Technology access for everyone »

     

     

    ARTICLE 4. – SIÈGE.

    Le siège de l’association est  fixé au sis 45 rue Gustave  EIFFEL 84000 Avignon France.

    Il pourra être transféré en  tout autre endroit de la même  ville) par simple décision du  conseil d’administration et,  dans une autre localité, par  décision de l’assemblée  générale extraordinaire des  sociétaires.

     

     

    ARTICLE 5. – DURÉE.

    La durée de l’association est  indéterminée.

     

     

    ARTICLE 6. – Membres.

     

    Article 6.1. – composition et règles générales d’admission

    L’association se compose de :

    1. Membres fondateurs ;

    2. Membres d’honneur ;

    3. Membres bienfaiteurs ;

    4. Membres honoraires ;

    5. Membres adhérents ou  actifs ;

    L’adhésion à l’A.R.F.Tec et  soumis à l’acceptation des  valeurs et de son règlement  intérieur.

    Pour être membre actif de l’ association, il suffit de  souscrire un bulletin d’ adhésion et de payer la  cotisation annuelle fixée  chaque année par le conseil d’ administration ou l’assemblée  générale.

    Toute demande d’adhésion  devra être agréée par le  bureau qui statue, lors de  chacune de ses réunions.

     

     

    Article 6.2. – règles d’admission en qualité de membre bienfaiteur

    Sont membres bienfaiteurs,  toutes personnes qui versent  une cotisation supérieure à  celle des membres actifs,  fixée par le conseil d’ administration chaque année.

     

     

    Article 6.3. – règles d’admission en qualité de membre d’honneur

    La qualité de membre d’ honneur peut être décernée  par le conseil d’ administration à toute  personne qui a rendu des  services significatifs à l’ association.

     

     

    Article 6.4. – règles d’admission en qualité de membre honoraires

    La qualité de membre  honoraire est réservée aux  anciens dirigeants qui ne  participent plus à la vie de  l’association.

     

     

    ARTICLE 7. – COTISATIONS.

    La cotisation est fixée  annuellement par le conseil d’ administration.

    Les cotisations sont payables  dans les conditions et délais  fixés par le règlement  intérieur.

    Les membres d’honneur sont  dispensés de cotisation.

     

     

    ARTICLE 8. – RETRAIT, EXCLUSION ET DÉCÈS.

    La qualité de sociétaire se  perd par :

    1. Le retrait ;

    2. L’exclusion ;

    3. Le décès ;

    La démission, le décès ou l’ exclusion d’un sociétaire, ne  met pas fin à l’association  qui continue d’exister entre  les autres sociétaires.

     

     

    Article 8.1. – Retrait

    Les sociétaires notifient  leur retrait au président de  l’association, par lettre  recommandée avec avis de réception. Le retrait  prend effet à l’expiration de  l’année civile en cours.

     

     

    Article 8.2. – Exclusion

    Le conseil d’administration a  la faculté de prononcer l’ exclusion d’un sociétaire  pour :

    1. défaut de paiement de sa  cotisation 6 mois après son  échéance,

    2. motifs graves.

    Le conseil d’administration  doit, au préalable, requérir  l’intéressé de se présenter  devant le bureau afin de  fournir des explications.

    Si le sociétaire dont l’ exclusion est envisagée le  demande, la décision d’ exclusion est soumise à l’ appréciation de la première  assemblée générale ordinaire  qui statue en dernier ressort.

     

     

    Article 8.3. – Décès

    En cas de décès d’un  sociétaire, ses héritiers et  ayants droit n’acquièrent pas  de plein droit la qualité de  membre de l’association.

    Les membres démissionnaires  ou exclus, les héritiers et  ayants droit des membres  décédés ne sont tenus au  paiement des cotisations  arriérées et de la cotisation  de l’année en cours lors de  la démission, de l’exclusion  ou du décès.

     

     

    ARTICLE 9. – RESPONSABILITÉ DES SOCIÉTAIRES ET ADMINISTRATEURS.

    Le patrimoine de l’ association répond seul des  engagements contractés en son  nom.

    Les sociétaires et  administrateurs ne sont pas  personnellement tenus des  engagements pris au nom de l’ association, sous réserve de  l’application éventuelle des  dispositions des articles L.  620-1 et suivants du Code de  commerce relatives au  redressement et à la  liquidation judiciaires des  entreprises.

     

     

    ARTICLE 10. – CONSEIL D’ADMINISTRATION.
    Article 10.1. – Composition

    L’association est administrée  par un conseil composé de 2  personnes au moins et de 12  personnes au plus.

    Les membres du conseil d’ administration sont nommés  par l’assemblée générale  ordinaire des sociétaires.

    Toutefois, le premier conseil  est composé des personnes  suivantes, tous membres  fondateurs de l’association :

    – Monsieur M’BOMO IBARA Patrick,

    – Monsieur KAMANGO MESSIHA Silaha

    – Madame M’BOMO IBARA née HELLRIEGEL Bianca,

    Les fonctions de membre du  conseil d’administration sont  gratuites.

     

     

    Article 10.2. – mandat des administrateurs

    La durée des fonctions des  administrateurs est de quatre  années, le mandat débutant à  la date de la signature des  présents statuts ou de l’ assemblée générale qui  procède à leur nomination et  s’achevant au lendemain de l’ assemblée générale qui  constate la fin de leur  mandat, sauf en cas de décès.

    Tout administrateur sortant  est rééligible.

     

     

    Article 10.3. – démission, exclusion, décès

    La qualité d’administrateur  se perd par :

    1. Le retrait ;

    2. L’exclusion ;

    3. Le décès ;

     

    – Démission

    Les administrateurs peuvent  notifier leur démission au  président de l’association,  par lettre recommandée avec  avis de réception. La  démission prend effet à l’ expiration de l’année civile  en cours.

    – Exclusion

    Le conseil d’administration a  la faculté de prononcer l’ exclusion d’un administrateur  pour :

    – défaut de paiement de sa  cotisation 6 mois après son  échéance,

    – motifs graves.

     

    Le conseil d’administration  doit, au préalable, requérir  l’intéressé de se présenter  devant le bureau afin de  fournir des explications.

    Le conseil a la faculté de  prononcer l’exclusion d’un  administrateur pour les  motifs et selon les modalités  définis au règlement  intérieur.

     

    – Décès

     

    Les administrateurs  démissionnaires ou exclus,  les héritiers et ayants droit  des administrateurs décédés  ne sont tenus au paiement des  cotisations arriérées et de  la cotisation de l’année en  cours lors de la démission,  de l’exclusion ou du décès.

     

     

    ARTICLE 11. – COOPTATION PROVISOIRE.
    Si le conseil est composé de  moins de deux membres, à la  suite d’une vacance provoquée  par une démission, un décès  ou une exclusion, il pourra,  s’il le juge utile, se  compléter afin d’atteindre ce  nombre en procédant à la  cooptation provisoire d’un ou  de plusieurs nouveaux  administrateurs.

    Les nominations des  administrateurs cooptés  seront soumises à la  ratification de la plus  proche assemblée générale  ordinaire des sociétaires,  qui déterminera la durée du  mandat des nouveaux  administrateurs.

     

    A défaut de ratification, les  délibérations et les actes  accomplis par le conseil d’ administration depuis la  nomination provisoire n’en  demeureront pas moins  valables.

     

     

    ARTICLE 12. – BUREAU DU CONSEIL.

    Le conseil nomme, chaque  année, parmi ses membres, un  président, un vice-président,  un secrétaire et un trésorier.

    Pour la période à courir  jusqu’au 31 décembre 2011,  ces fonctions seront exercées,  savoir :

    – celles de président, par Monsieur M’BOMO IBARA Patrick,

    – celles de vice-président, par Monsieur KAMANGO MESSIHA Silaha

    – celles de secrétaire, par Madame M’BOMO IBARA née HELLRIEGEL Bianca,

    – celles de trésorier, par Madame M’BOMO IBARA née HELLRIEGEL Bianca,

     

    Les fonctions de membre du  bureau sont gratuites.

    Les membres du bureau peuvent,  en revanche, obtenir le  remboursement, sur  justificatifs, des frais  exposés dans le cadre des  missions effectuées dans les  strictes limites de l’objet  de l’association et notamment  afin de promouvoir son action.  Le trésorier établit un état  annuel des remboursements  desdits frais, que le conseil  soumet au contrôle de l’ assemblée générale.

     

     

    ARTICLE 13. – RÉUNIONS ET DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL

    Article 13.1. Réunions

    Le conseil d’administration  se réunit au moins tous les  six mois sur convocation de  son président, ou sur la  demande du quart de ses  membres et aussi souvent que  l’intérêt de l’association l’ exige, soit au siège, soit en  tout autre endroit choisi par  les administrateurs.

    L’ordre du jour est dressé  par le président ou les  administrateurs qui  effectuent la convocation ;  il peut n’être fixé qu’au  moment de la réunion.

    Tout membre du conseil d’ administration qui, sans  excuses et hors cas de force  majeure, n’aura pas assisté à  trois réunions successives,  pourra être exclu du bureau  mais, conserve néanmoins son  statut de membre actif.

     

     

    Article 13.2. Délibérations

    Au sein du conseil, seuls les  administrateurs présents  peuvent voter. Les  administrateurs absents  peuvent cependant donner un  avis par écrit sur les  questions de l’ordre du jour.

    La présence du tiers au moins  des membres du conseil est  nécessaire pour la validité  des délibérations.

    Les délibérations sont prises  à la majorité des voix des  membres présents, chaque  administrateur disposant d’ une voix. En cas de partage  des voix, celle du président  est prépondérante.

     

     

    Article 13.3. Procès-verbaux

    Les délibérations du conseil  sont constatées par des  procès-verbaux établis sur un  registre spécial et signés du  président et du secrétaire  qui en délivrent, ensemble ou  séparément, tout extrait ou  copie.

     

     

    ARTICLE 14. – POUVOIRS DU CONSEIL.

    Le conseil d’administration  est investi des pouvoirs les  plus étendus pour agir au nom  de l’association et faire ou  autoriser tous actes et  opérations permis à l’ association et qui ne sont  pas réservés à l’assemblée  générale des sociétaires.

    Il peut notamment engager et  licencier tous salariés ou  autres employés, fixer leur  rémunération, prendre à bail  les locaux nécessaires à l’ exercice de l’activité ou,  plus généralement, aux  besoins de l’association,  faire effectuer toutes  réparations, acheter et  vendre tous titres ou valeurs  et tous biens meubles et  objets mobiliers, faire  emploi des fonds de l’ association, représenter l’ association en justice tant  en demande qu’en défense.

    Le conseil d’administration  établit et modifie le  règlement intérieur de l’ association, sous réserve de  l’approbation de celui-ci ou  de ses modifications par la  prochaine assemblée générale  ordinaire.

     

     

    Article 15. – POUVOIRS DES MEMBRES DU BUREAU.
    Les membres du bureau du  conseil sont investis des  attributions suivantes :

    – Le président est chargé d’ exécuter les décisions du  conseil et d’assurer le bon  fonctionnement de l’ association. Il représente l’ association en justice, tant  en demande qu’en défense,  sans avoir besoin d’une  autorisation spéciale en ce  sens, devant toute  juridiction et toute  commission ou institution. Il  représente également l’ association dans tous les  actes de la vie civile, y  étant expressément autorisé  par les présents statuts.

    – Le vice-président assiste le  président dans l’exercice de  ses fonctions et le remplace  en cas d’empêchement. Il  bénéficie de ce fait, des  mêmes prérogatives et jouit  des mêmes droits et  obligations que le président  en son absence;

    – Le secrétaire est chargé des  convocations et de la  rédaction des procès-verbaux,  de la correspondance et de la  tenue du registre prescrit  par l’article 5 de la loi du  1er juillet 1901 ;

    – Le trésorier tient les comptes  de l’association et, sous la  surveillance du président, il  effectue tous paiements et  reçoit toutes sommes ; il  procède, avec l’autorisation  du conseil, au retrait, au  transfert et à l’aliénation  de tous biens et valeurs.

     

     

    ARTICLE 16. – COMPOSITION ET RÉUNIONS DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE.

    Les sociétaires se réunissent  en assemblées générales :

    – extraordinaires lorsque  leurs décisions se rapportent  ou conduisent à une  modification des statuts,

    – et ordinaires dans les  autres cas.

    L’assemblée générale se  compose des membres actifs,  bienfaiteurs, d’honneur et  fondateurs de l’association.

    Les sociétaires peuvent se  faire représenter par une  personne membre de l’ association ou par leur  conjoint.

     

     

    Article 16.1. – Assemblée générale ordinaire

    L’assemblée générale  ordinaire est réunie chaque  année dans les six mois  suivant la clôture de l’ exercice, sur la convocation  du conseil d’administration,  aux jours, heure et lieu  indiqués dans l’avis de  convocation.

    L’assemblée générale  ordinaire est convoquée  extraordinairement, par le  conseil d’administration,  lorsqu’il le juge utile, ou à  la demande de la moitié au  moins des membres de l’ association.

     

    Article 16.2. – Assemblée générale extraordinaire
    L’assemblée générale  extraordinaire est convoquée  par le conseil d’ administration dès qu’une  décision est de nature à  entraîner la modification des  statuts.

     

     

    ARTICLE 17. – CONVOCATION ET ORDRE DU JOUR

    Les convocations sont faites  au moins quinze jours à l’ avance par lettre ou message  électronique, indiquant  sommairement l’objet de la  réunion.

    L’ordre du jour est établi  par le conseil d’ administration : il y est  porté les propositions  émanant de lui et celles qui  lui ont été communiquées, un  mois au moins avant la  réunion.

    Les assemblées se réunissent  au siège ou en tout autre  endroit de la ville où se  trouve le siège

    Les modalités de convocation  des assemblées sont fixées  par le règlement intérieur.

     

     

    ARTICLE 18. – BUREAU DE L’ASSEMBLÉE

    L’assemblée est présidée par  le président du conseil d’ administration ou, à défaut,  par le vice-président, ou  encore par un administrateur  délégué à cet effet par le  conseil.

    Les fonctions de secrétaire  sont exercées par le  secrétaire du conseil d’ administration ou, en son  absence, par un membre de l’ assemblée désigné par celle- ci.

    Il est dressé une feuille de  présence signée par les  membres de l’association en  entrant en séance et  certifiée par le président et  secrétaire de séance.

     

     

    ARTICLE 19. – DROITS DE VOTE

    Chaque membre de l’ association a droit à une  voix et à autant de voix  supplémentaires qu’il  représente de sociétaires.

    En cas de représentation, un  membre ne pourra pas  représenter plus du quart des  autres membres pouvant  participer au vote.

     

     

    ARTICLE 20. – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

    Article 20.1. – Approbation des comptes

    L’assemblée générale  ordinaire entend le rapport  du conseil d’administration  sur sa gestion et sur la  situation morale et  financière de l’association.

    L’assemblée générale  ordinaire approuve ou rejette  les comptes établis au titre  de l’exercice clos, vote le  budget de l’exercice suivant,  ratifie la nomination des  administrateurs nommés  provisoirement, pourvoit au  remplacement des  administrateurs, autorise les  acquisitions d’immeubles  nécessaires à la réalisation  de l’objet de l’association,  les échanges et ventes de ces  immeubles, ainsi que les  constitutions d’hypothèques  et les emprunts et, d’une  manière générale, délibère  sur toutes questions d’ intérêt général et sur toutes  celles qui lui sont soumises  par le conseil d’ administration, à l’exception  de celles comportant une  modification des statuts, ou  émission d’obligations.

     

     

    Article 20.2. – Quorum

    Pour délibérer valablement, l’ assemblée générale ordinaire  doit être composée de la  moitié au moins des  sociétaires.

    Si le quorum n’est pas  atteint, l’assemblée est  reconvoquée, dans les formes  et délais prévus par l’ article 17 afin de délibérer  quel que soit le nombre des  sociétaires présents ou  représentés, sur les  questions portées à l’ordre  du jour de la précédente  assemblée.

    Les délibérations sont prises  à la majorité des voix des  membres présents ou  représentés.

     

     

    Article 21. – Assemblée  générale extraordinaire.

    Article 21.1. – Modification des statuts
    L’assemblée générale  extraordinaire peut modifier  les statuts dans toutes leurs  dispositions ; elle peut,  notamment, décider la  dissolution anticipée de l’ association ou son union avec  d’autres associations. Elle  peut décider d’émettre des  obligations.

     

     

    Article 21.2. – Quorum

    Pour délibérer valablement, l’ assemblée générale ordinaire  doit être composée de la  moitié au moins des  sociétaires.

    Si le quorum n’est pas  atteint, l’assemblée est  reconvoquée, dans les formes  et délais prévus par l’ article 17 ci-dessus afin de  délibérer quel que soit le  nombre des sociétaires  présents ou représentés, sur  les questions portées à l’ ordre du jour de la  précédente assemblée.

    Les délibérations sont prises  à la majorité des voix des  membres présents ou  représentés.

     

     

    ARTICLE 22. – REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX

    Les délibérations de l’ assemblée générale des  sociétaires sont constatées  par des procès-verbaux  établis sur un registre  spécial qui pourra être le  même que celui contenant les  procès-verbaux du conseil.

    Les procès-verbaux sont  signés par le président et le  secrétaire de séance.

    Les copies ou extraits de ces  procès-verbaux, à produire  notamment en justice, sont  signés par le président du  conseil d’administration ou  par deux administrateurs.

     

     

    ARTICLE 23. – RESSOURCES.

    Les ressources annuelles de l’ association se composent :

    – Des cotisations versées par  ses membres ;

    – Des revenus des biens ou  valeurs qu’elle possède ;

    – Du mécénat et parrainage de  différent projet ;

    – Des rémunérations versées  par certains usagers de ses  services ;

    – Du produit de l’émission d’ obligations ;

    Les autres ressources de l’ association peuvent se  composer des subventions, des  dons et d’aide qui lui  seraient accordées.

     

     

    ARTICLE 24. – FONDS DE RÉSERVE EN CAS EXCÉDENT

    Le conseil d’administration  pourra constituer un fonds de  réserve qui comprendra l’ excédent des recettes  annuelles sur les dépenses  annuelles.

    Ce fonds de réserve sera  employé alors en priorité au  paiement du prix d’ acquisition des biens,  notamment immeubles,  nécessaires à la réalisation  de l’objet de l’association,  à leur installation et  aménagement, ainsi qu’au  paiement des travaux de  réfection ou de grosses  réparations.

    Il pourra également être  placé, notamment en valeurs  mobilières, au nom de l’ association, sur décision du  conseil d’administration.

     

     

    Article 25. – COMMISSAIRE AUX COMPTES

    Le contrôle des comptes est  assuré par un ou plusieurs  commissaires aux comptes  titulaires et suppléants.

     

     

    ARTICLE 26. – DISSOLUTION – LIQUIDATION

    En cas de dissolution  volontaire, statutaire ou  forcée de l’association, un  ou plusieurs liquidateurs  sont désignés par l’assemblée  générale extraordinaire qui  jouira, des pouvoirs les plus  étendus pour réaliser l’actif  et acquitter le passif, après  reprise éventuelle des  apports existants par les  apporteurs ou leurs héritiers  ou ayants droit connus.

    Si l’association a émis des  obligations, elle est  dissoute dans les conditions  prévues aux articles L. 237-1  et suivants du Code de  commerce (articles 390 et  suivants de la loi du 24  juillet 1966 sur les sociétés  commerciales), sous réserve  des dispositions  particulières de la loi du  1er juillet 1901.

    Le produit net de la  liquidation est dévolu à une  association ayant un objet  similaire ou à tout  établissement public ou privé  reconnu d’utilité publique et  qui sera désigné par l’ assemblée générale  extraordinaire des  sociétaires.

     

     

    ARTICLE 27. – DIMINUTION DES FONDS PROPRES

    Lorsque, du fait des  résultats déficitaires  cumulés constatés dans les  documents comptables, les  fonds propres ont diminué de  plus de la moitié par rapport  au montant atteint à la fin  de l’exercice précédant celui  de l’émission d’obligations,  l’assemblée générale  extraordinaire doit être  réunie dans les quatre mois  qui suivent l’approbation des  comptes ayant fait apparaître  ces résultats déficitaires, à  afin de décider s’il y a lieu  de continuer l’activité de l’ association ou de procéder à  sa dissolution.

    Si la dissolution n’est pas  décidée, l’association est  tenue, au plus tard à la  clôture du deuxième exercice  suivant celui au cours duquel  la constatation des résultats  déficitaires cumulés est  intervenue, de reconstituer  ses fonds propres.

    Dans les deux cas, la  résolution adoptée par l’ assemblée générale est  publiée au registre du  commerce et des sociétés.

    A défaut de réunion de l’ assemblée générale, comme  dans le cas où celle-ci n’a  pu délibérer valablement, l’ association perd le droit d’ émettre de nouveaux titres et  tout porteur de titres déjà  émis peut demander en justice  le remboursement immédiat de  la totalité de l’émission.  Ces dispositions s’appliquent  également dans le cas où l’ association qui n’a pas  décidé la dissolution ne  satisfait pas à l’obligation  de reconstituer ses fonds  propres dans les délais  prescrits par le deuxième  alinéa du présent article.

    Le tribunal peut accorder à l’ association un délai de six  mois pour régulariser la  situation ; il ne peut  prononcer le remboursement  immédiat si, au jour où il  statue sur le fond, cette  régularisation a eu lieu.

     

     

    ARTICLE 28. – RÈGLEMENT INTÉRIEUR

    L’association A.R.F.Tec est une organisation à but  non lucratif régie par la loi  de 1901. Elle est apolitique,  non religieuse et non  syndicale.

    L’A.R.F.Tec à pour vocation  de réduire la fracture  technologique partout où son  action le conduit.

    Ces actions visent à  encourager la révolution du  numérique éducatif via les  nouvelles technologies d’une  part et de favoriser le  développement socioculturel  des populations défavorisées  d’autre part.

    Le règlement auquel il est  référé sous divers articles  du présent statut, et dont il  formera l’indispensable  complément, aura même force  que ceux-ci, et devra être  exécuté comme tel par chaque  membre de l’association  aussitôt après son  approbation par l’assemblée  générale ordinaire prévue à  cet effet, sous l’article 14  du présent statut. En  attendant cette approbation,  il sera néanmoins applicable  à titre provisoire.

     

    1. Adhésion – cotisation

    2. Assemblées générales

    3. Conseil d’administration et bureau

    4. Procès-verbaux et comptes-rendus

    5. Commissions

    6. Activités et moyens d’action

    7. Matériel et locaux

    8. Comptabilité et gestion

    9. Procédures disciplinaires (exclusion, destitution)

    10. Modifications du règlement intérieur

     

     

    ARTICLE 29. – DÉCLARATION ET PUBLICATION

    Le conseil d’administration  remplira les formalités de  déclaration et de publication  prescrites par la loi.

    Tous pouvoirs sont conférés à  cet effet au porteur d’un  original des présentes